Avec les mots et les mains.

 

D'abord les mots, et l'imaginaire, après une formation déterminante par Henri Gougaud.

Puis des légendes amérindiennes et des histoires des bois glanées sur les bords du Saint Laurent, des contes puisés ou adaptés aux terres jurassiennes.

 

Puis les mains. Pour essayer les marionnettes des copains dans un garage-atelier ou dans les coulisses de festivals. En façonner d'autres et leur prêter vie.

Quand vous recevez d'Isabelle et Jean-Louis Racoillet, Rusé et Daniel Raffel, Geneviève et Gilbert Pavaly le plaisir viscéral de faire de la marionnette, ça ne vous lâche plus !

 

Septembre 2006, Charleville-Mézières. Le premier spectacle de marionnettes, "Drôle de forêt", au festival mondial des théâtres de marionnettes, dans la rue ! Souvenir jubilatoire.     A la même période commence l'activité d'administration d'artistes pour des compagnies du Grand Est (menée jusque fin 2015). Dans une idée de travail en réseau.

 

D'autres créations suivent : "Boîtes", entre marionnettes, poésie et objets animés., "Du balai !" avec des marionnettes à tringles, et "Han Maso" conte africain en musique, avec le bonheur de partager la scène  avec Harouna Koïta  ou Luc Burbaloff.

 

L'association "Paroles et marionnettes" nait début 2016, avec plusieurs créations  à la clé : animations à thème pour le musée de la lunette de Morez et celui du jouet de Moirans-en-Montagne ;  le spectacle de lectures poétiques, contes et chansons "Vieilles courroies".

 

A l'automne 2017, je rejoins la coopérative franc-comtoise d'activités et d'emploi Coopilote, avec pour objectif d'exercer pleinement en tant que marionnettiste et animateur culturel sous le  statut d'entrepreneur-salarié.  Une nouvelle étape, dans un esprit de réseau, dans  un "faire ensemble" qui me tient tant à coeur.

Jean-Michel Galopin

Titulaire d'un BPJEPS en animation culturelle, j'ai exercé comme ludothécaire, animateur en accueil de loisirs et accueil touristique. Dans ces activités ou en tant qu'artiste du spectacle vivant, j'interviens auprès du jeune public ou public familial, mais aussi auprès de personnes en difficulté physique, psychique ou sociale, en pleine coopération avec des accompagnateurs et éducateurs motivés.

Par expérience et par conviction, j'aime transmettre aux plus jeunes et susciter leur imagination,  et aux professionnels en activité ou en formation pour faire partager l'universalité de la marionnette.